Journal d'un voyage de 4 semaines dans le southwest USA / Journal of a 4 weeks southwest roadtrip

Jeudi 28 août 2008

Réveil 8h00.

Journée chargée aujourd'hui, nous devons découvrir la ville. Nous prenons un bus et traversons vers l'Ouest jusqu'à SUTRO HEIGHTS PARK...

... puis enchaînons par le GOLDEN GATE PARK...

... puis rejoignons HAIGHT-ASHBURY...

... puis rejoignons MARKET St...

... pour rejoindre enfin notre quartier. Ah oui, je ne vous ai pas dit : il y a énormément de SDF à SF, une ville très libertaire, mais où s'échouent nombres d'âmes pour lesquels la Californie n'a pas tenu toutes ses promesses. Il y a des quartiers entiers en centre-ville où zonent des HOMELESS.

Retour à l'hôtel car nous devons nous équiper : écharpes et polaires ne serons pas du luxe...

Direction... ALCATRAZ !

Le bateau s'approche...

Malgré une magnifique lumière le bâtiment est vraiment lugubre...

Nous faisons le tour de l'ile.

Je ne sais comment l'expliquer, il y a des ondes qui se dégagent, et déjà, une odeur particulière.

GOLDEN GATE NATIONAL RECREATION AREA

ALCATRAZ ISLAND

"Break the rules, and you'll go to prison, break the prison rules, and you'll go to ALCATRAZ"

"You are entitled to food, clothing, shelter and medical attention. Anything else that you get is a privilege"

Voici la vue que vous avez depuis "THE ROCK". On a l'impression de toucher la ville tant elle est proche...

Nous pénétrons à l'intérieur, il fait encore jour. Il y a 3 étages de cellules, un prisonnier par cellule, et un gardien pour 3 prisonniers. Surveillance 24/24. C'est vraiment lugubre, on entend le vent siffler sur le bâtiment, et il y règne une odeur... je ne saurai la décrire, une odeur de bagne, qui n'aurait pas changé depuis le départ des prisonniers.

Cette prison a connu des émeutes et de nombreux assassinats, de prisonniers comme de gardiens.

Peut-être est-ce simplement l'odeur de la mort ?

Voici une cellule. Toutes les mêmes.

Voici le réfectoire.

Et voici le D-Block, le plus sévère.

Ca... c'est l'hôpital à l'étage.

Voici la cellule de BIRDMAN, Robert Stroud, l'homme aux oiseaux, le psychopathe. Il est resté 54 ans en prison, dont 42 ans à l'isolement, sans contact avec d'autres prisonniers.

Il est resté enfermé dans cette cellule... pendant 11 ans.

Puis la nuit est tombée...

Et voici les 6 cachots du block D. Sans lumière. On y laissait moisir les récalcitrants. Un prisonnier raconte que sa seule distraction dans ce trou était de jeter son bouton de ceinture par terre, puis le chercher en tâtonnant dans le noir pendant des heures.

Dehors souffle un vent violent. Voici le phare d'ALCATRAZ, toujours fort utile dans la baie.

Voici la vue sur le GOLDEN GATE

... et sur SAN FRANCISCO.

Durant la traversée du retour, le capitaine du bateau nous dit que l'on avait une chance incroyable de n'avoir aucun brouillard sur la baie et une telle vue sur la ville, "cela n'arrive qu'un à deux jours par an".

day 25            day 27            Index