Journal d'un voyage de 4 semaines dans le southwest USA / Journal of a 4 weeks southwest roadtrip

Jeudi 21 août 2008

Grasse mat, réveil 8h30.

Nous quittons LAS VEGAS ce matin. Nous avons rendez-vous... avec la DEATH VALLEY à 140 miles.

Quelques images glanées avant de quitter la ville.

Nous allons du même coup quitter le NEVADA, la DEATH VALLEY se trouvant en CALIFORNIE. Il fait si chaud que l'on voit le mirage d'eau sur la route. J'essaie de le prendre en photo.

Nous voici arrivés à BEATTY, dernier bled du NEVADA minuscule et paumé avant de pénétrer dans la DEATH VALLEY.

À la station-service je vois cet incroyable personnage appuyé contre son vieux pick-up en train de remplir un bidon d'essence. Je le trouve fascinant et ne peux résister à lui demander si je peux le prendre en photo. Il est très surpris, mais acquiesce, et je tremble discrètement derrière mon appareil tant j'ai peur de rater ce portrait. Je lui vole 5 secondes, et le remercie avant de revenir à ma voiture, priant pour que les 2 photos soient bonnes.

DEATH VALLEY NATIONAL PARK (est. 1919)

Je voudrais bien me taire mais je suis obligé de vous expliquer : Entrer dans la DEATH VALLEY, c'est descendre, descendre sans cesse pendant des dizaines de miles, c'est une sensation étrange, on a l'impression de s'enfoncer... Et la température augmente à mesure que l'altitude diminue. Nous sommes dans la voiture, avec l'air conditionné, et le thermomètre nous indique déjà 112 F° (44. 4 C°)...

Il est déjà 15h30 heures quand nous arrivons au Visitor Center. Nous nous garons, sortons de la voiture, et là... waow ! La chaleur est vraiment intense. La visite se poursuit à quelques miles, au point le plus bas de la DEATH VALLEY, des USA, et surement du monde. Nous voici à BAD WATER, 85 mètres en dessous du niveau de la mer.

Le thermomètre affiche... 123 F° !! Ce qui fait 51 C°. C'est du jamais vu en ce qui concerne, il y a du vent, un vent brûlant, c'est bien simple on a l'impression d'être dans un four à chaleur tournante. Il fait si chaud que si on tend l'oreille, on entend le sol qui crépite.

Ne vous y trompez pas : Cette eau n'est que du sel fondu... L'endroit ne s'appelle pas BAD WATER pour rien.

Nous reprenons la voiture pour nous rendre à ARTIST PALETTE. Il s'agit d'une route qui serpente le long des montagnes qui bordent la vallée.

Ce qui est très marquant dans cet endroit c'est la diversité des paysages, mais aussi les différentes couleurs de la roche, j'imagine fonction des minerais qu'elle contient.

Il y a aussi des dunes de sable.

Mais le soleil se couche déjà presque et il faut rejoindre le Sunset Spot : ZABRISKI POINT. Voici ce que cela donne quand le soleil décroît :

20h00. Nous reprenons la voiture dans la totale obscurité. La journée est loin d'être terminée puisque nous devons absolument rejoindre LONE PINE, à 110 miles de là.

Pour la première fois de ma vie, je vais conduire 1h30 dans une nuit d'encre, sur une route de montagne, sans croiser une seule âme qui vive excepté... un coyote !

C'est extrêmement impressionnant, et l'on prie pour ne pas tomber en panne, sachant que le téléphone ne fonctionne pas. A 21h00, alors que la nuit noire est tombée depuis une heure, le thermomètre affiche toujours une affolante température de 113 F°, 45 C°.

Nous arrivons finalement à bon port vers 23 heures. Nous devons alors nous faire à manger, et je dois vider mes photos sur le disque dur... je me couche vers 1h00 du matin, le réveil, pour les raisons que vous allez comprendre, va sonner dans... 3h30 !

day 18            day 20            Index

NOTA BENE : 1000 choses à voir encore, des pistes comme RACETRACK ("I STRONGLY urge anyone planning to shoot the Racetrack to try to find a way to stay out there over night. Unless you have interesting (and unusual) clouds, daytime shooting there is problematic. Late evening, early morning, and even at night on a full moon...the photography opportunities are much more compelling").

- Titus Canyon - Doable in two-wheel drive normal vehicles if you are comfortable and competent on gravel roads and not unnerved by a few steep and narrow sections. This is a tremendous place, especially (but not exclusively) in the very narrow lower section of the canyon.

- Stovepipe Dunes - ("Death Valley Dunes") Can be excellent at both sunrise and sunset. Be aware that every other photographer within 50 miles will also probably be there, especially at sunrise. I have had good luck by approaching the dunes from the Stovepipe Wells side, and walking around to the "back" side. Evening shooting can also be quite interesting, often with very subtle effects of color and shape. I've had some good luck with evening shooting from the highway with a long lens.

- The ghost town of Rhyolite on the Nevada side of Death Valley is well-worth the visit. I've only visited in the afternoon so don't know how it photographs at other times of the day. The backcountry road that ends up at Titus Canyon also starts in this area.

- The Ubehebe Crater is an interesting stop on the way to the Racetrack. I haven't been there in "good" light but it has potential.

- If time permits Scotty's Castle is a good tourist stop although nothing there for"serious" photography.

- Dans Death Valley "Mosaic canyon" qui offre sur 800 m de long un passage très étroit tout en marbre poli. Une merveille.